Archives de Tag: Zamenhof

Emission radio : Une brève histoire de l’Espéranto (7) – Radio-elsendo : Mallonga historio de Esperanto (7)

– – –

Zamenhof-TomboVarsovio – La tombo de L. L. Zamenhof, kreinto de Esperanto

(Alklaku por grandigi – Cliquer pour agrandir)

– – –

HE07. Mallonga historio de Esperanto (7) – 07/06/17
La 1914a kastastrofo

(elsendo aŭdebla en la franca, kaj esperante – Tom kompilis dokumentojn) – Jean-Louis akceptas Michel Fontaine kaj Tom, arkeologiston, historiiston kaj lokan esperantiston, kiu prezentas kelkajn elsendojn pri historio de Esperanto.

Unu plia sekvo de la pariza malfeliĉa “fulmokongreso” en 1914: kio okazis al Zamenhof en ĉiuj tiaj cirkonstancoj ? Survoje al Parizo, kiel Polo, li kun la edzino retroviĝas en Kolonjo (Köln), t.e. en malamika germana lando, en la ĝusta momento de la militdeklaro. Ili provas retrajni al Pollando, sed jam tro malfruis ! Jam blokitis la landlimo ! Pere de Berlino, ili trajnas al Danio (tiame neŭtrala), kaj uzas “nordan vojon”: Svedio, Norvegio, kaj Sankt-Peterburgo. Jam fragiliĝis la sano de Zamenhof. Li mortos kiam nure 60jara, en 1917. Laŭ la movada “legendo” , lia ĉagreno kaŭzita de la milito neneglekte rolis en lia tro frua forpaso..

 

HE07. Une brève histoire de l’Espéranto (7) – 07/06/17
La catastrophe de 1914

Encore une conséquence du malheureux congrès-éclair de 1914 : et Zamenhof dans tout ça ? Polonais, il se retrouve avec son épouse à Cologne (Köln), en terre allemande ennemie, au moment de la déclaration de guerre. Ils essaient de prendre le train pour retourner en Pologne, mais trop tard ! La frontière était bloquée ! Via Berlin, ils se rendent au Danemark (alors pays neutre), puis prennent « la route du Nord » : Suède, Finlande, puis Saint-Petersbourg. La santé de Zamenhof est fragile. Il mourra à 60 ans en 1917. Selon la « légende » de la movado, le chagrin causé par la guerre joua un rôle non négligeable dans cette issue fatale…

– – –

– – –

Pluso : reta versio de la ekspozicio de Espéranto Bretagne kaj  Espéranto France

« La rolo de Esperanto dum la unua mondmilito » – PDF-formato – franca teksto.

Bonus : version internet de l’exposition de Espéranto-Bretagne et Espéranto France

« Le rôle de l’Espéranto pendant la première guerre mondiale – Format PDF

Partie 1 : l’espéranto et l’armée avant la guerre

 

Publicités

Emission radio : Un peu d’Histoire (où l’on apprend qu’U.E.A. est née à Bourg ! ! !)

 

Note : « J’avoue avoir eu du mal à croire que Bourg-en-Bresse ait été le berceau de l’Association Universelle d’Espéranto (Universala Esperanto-Asocio) ! ! ! Pourtant, les preuves existent ! Cela fera l’objet de développements ultérieurs ! Les faits sont connus des espérantistes locaux. Les membres de l’association peuvent se reporter à ce sujet à la page 3 du « Kikeri » n° 28 daté d’avril 2015 (Iom da loka historio). La date de rédaction des statuts de U.E.A., d’après le texte de Chantal Bécheret traduit en Espéranto par Michel Fontaine, serait plutôt avril 1908 – à l’hôtel Terminus de Bourg. Mais bien entendu il y a probablement eu des réunions préparatoires. Sans doute pour cette raison Jean-Louis donne la date de 1907. Merci à ce dernier  pour cette page d’histoire locale et… internationale ! » – Jean-François

 

76. Un peu d’Histoire (30/04/15) : autour de l’année 1905 – par Jean Louis Gayet – Où l’on apprend qu’U.E.A. est née à Bourg !

Il y a 110 ans, en 1905, 30 personnes, dont le maire de la ville, se réunissent à l’Hôtel Terminus pour créer un groupe d’Espéranto à Bourg – Dont Monsieur Evrot, qui se rend par ailleurs au premier Congrès Universel d’Espéranto de Boulogne sur Mer, qui réunit la même année 688 personnes venant de plus de 20 pays (et qui voit Zamenhof recevoir la légion d’honneur des mains du Ministre de l’Instruction Publique).  A son retour du congrès, M. Evrot, enthousisate, organise à Bourg des conférence pour promouvoir l’Espéranto, qui réuniront jusqu’à… 500 personnes !… (attesté par le Courrier de l’Ain) – En 1907, c’est à Bourg que naît l’Organisation internationale de l’Espéranto, l’U.E.A. (Universala Esperanto-Asocio) Kanzono : Jacques le Puil-Lilly – Jean-Louis lit (en Français) un extrait du texte inaugural de Zamenhof au congrès de Boulogne.

 Bonus : « Relu par Claude PIRON, en Espéranto, deux minutes « mythiques » du discours de Zamenhof à Boulogne sur Mer + deux vidéos  avec Zamenhof  Klaku

Il n’est pas trop tard ce soir…

… pour se souvenir qu’aujourd’hui est le jour de ZAMENHOF !…

Merci Jean-Louis  Gayet pour ce rappel pertinent !