EMISSIONS RECENTES

(Les pages de la rubrique « EMISSIONS DE RADIO » sont susceptibles d’être modifiées assez fréquemment en raison de l’archivage en cours et de la mise en ligne de nos anciennes émissions de radio. Merci de votre compréhension.)

– – –

bureau-epicerie-solidaire(Alklaku por grandigi – Cliquer pour agrandir)

Marie-France SARBACH (la 4a persono de la dekstra flanko) prezidas la solidaran ĉiovendejon ekde junio 2016. Oni vidas ŝin tie inter membroj de la estraro de la asocio, kiu funkcias dank’al 45 salajruloj kaj bonvoluloj (foto  Le Progrès).

Marie-France SARBACH (4ème personne en comptant depuis la droite) préside l’épicerie solidaire depuis juin 2016. On la voit ici entourée des membres du bureau de l’association, qui fonctionne grâce à 45 salariés et bénévoles (photo Le Progrès)

logo épicerie solidaire

107. –  Marie-France / La « solidara ĉiovendejo » — 09 02 2017

(elsendo sen traduko, tute en la franca) – Hodiaŭ, nia samasocianino Marie-France parolas al ni pri la « solidara ĉiovendejo », kiun ŝi aktive prezidas en Bourg en Bresse. Ĉi tiun organizaĵon vizitis ni dum la staĝo pri vivalternativaĵoj en julio 2015, kun internaciaj geamikoj, kaj interesiĝis pri la principoj de tia populara edukado : respekto de digneco al ĉiuj helpitoj, partigo de scioj (ekz : internaciaj receptoj, manĝoj kaj kulturaĵoj, vizito de teatrejo kaj kinejo), malfermo al aliuloj. Kompreneble, Esperanto ne kuŝas ekstere de tiu spirito, helpante nin informiĝi, ke ekzistas en la mondo multe da similaj solidaraĵoj.

107.  – Marie-France / L’épicerie solidaire — 09 02 2017

(émission entièrement en Français) – Aujourd’hui, notre associée Marie France nous parle de « l’épicerie solidaire », qu’elle préside activement à Bourg en Bresse. Nous avions visité cette organisation pendant le stage sur les alternatives de vie en juillet 2015, avec des amis de diverses nationalités. Et nous nous étions intéressés aux principes de cette forme d’éducation populaire : respect de la dignité de tous les bénéficiaires de l’aide, ouverture aux autres, partage des savoirs (par exemple : de recettes internationales, de repas et de cultures, de théâtre et de cinéma). L’Espéranto n’est évidemment pas en dehors de cet esprit-là, en nous aidant à nous informer qu’il existe dans le monde beaucoup de solidarités semblables.

– –

– – –

– – –

105. Projets pour l’année 2017 – Déc. 2016

Michel Fontaine, président récemment réélu, nous parle des projets du club d’Espéranto pour l’année 2017. Préparation de la « caravane » burgienne au congrès universel d’Espéranto de Séoul. Hommage à la mémoire de Victor Corsaint, éminent espérantiste burgien. Commémoration de la naissance à Bourg-en-Bresse en 1908 de l’association internationale des espérantistes.
Jean-Louis Gayet lance un appel aux auditeurs : peut-être vos arrière-grands parents ont-ils participé dans notre ville, au début du 20ème siècle, au formidable mouvement qui a contribué à propulser l’Espéranto dans le monde entier. Contactez-nous ! Nous avons la liste des 150 espérantistes burgiens d’alors… Et aussi, nous pouvons être intéressés par vos archives familiales.

105. Projektoj por la jaro 2017 – Dec. 2016

Michel Fontaine, freŝreelektite prezidanto, parolas al ni pri la projektoj de la jaro 2017. Preparo de la Bourg-a « karavano » al Seula tutmonda E°festivalo. Omaĝo al Viktor Corsaint, eminenta Bourg-a esperantisto. Celebro de la naskiĝo en Bourg de la Universala Asocio de Esperantistoj en 1908. Jean-Louis Gayet lanĉas alvokon al aŭskultantoj: « Eble viaj praparencoj partoprenis la mirindan movadon, kiu antaŭenpuŝis Esperanton en la tutan mondon komence de la XXa jarcento. Kontaktu nin. Ni havas liston de la tiamaj 150 Bourg-aj esperantistoj… Kaj ni povus ankaŭ interesiĝi per viaj familiaj arĥivoj. »

– – –

– – –

– – –

ana dec 2016– – –

104. –  Les tribulations d’une Coréenne dans l’Ain – Nov 2016

Suite au jumelage solennellement concrétisé à l’été 2015 entre les Ecoles Libérées coréennes et le club d’Espéranto de Bourg-en-Bresse, Ana nous est revenue de Corée pour passer un mois dans l’Ain. Elle nous parle de ces activités ici. Ana et ses élèves coréens de la « feliĉa lernejo » avaient participé à des échanges par Skype avec les élèves de l’école de Drom. Ana a souhaité rencontrer plus concrètement encore ces élèves, et participer par le biais d’un stage à la vie de cette école qui applique la pédagogie Freinet. Ana nous parle aussi du prochain congrès universel d’Espéranto qui aura lieu à Séoul. Elle-même travaille à l’organisation du « congrès des enfants ». Enfin, elle nous parle du stage international qui aura lieu en Corée juste après le congrès universel, au bénéfice de la « caravane » d’espérantistes burgiens qui se rendra à Séoul en juillet 2017.

104. – La aventuroj de iu Koreino en la departamento Ain

Sekve de la ĝemelado solene konkretigita dum la 2015-a somero inter la koreaj Liberigitaj Lernejoj kaj la E°Klubo de Bourg en Bresse, Ana revenis el Koreio por tie pasigi unu monaton. Ŝi parolas al ni pri siaj tieaj agadoj. Ŝi kaj ŝiaj koreaj lernantoj de la « feliĉa lernejo » partoprenis perskajpajn kontaktojn kun tiuj de la lernejo de Drom. Ŝi deziris pli konkrete renkonti ilin, kaj tiel fari staĝon en ĉi lernejo, kiu pratikas Freinet-pedagogion. Ŝi parolas ankaŭ pri la venonta « Mondial d’Espéranto » en Seulo. Ŝi mem prilaboras organizadon de la « Mondial des Enfants. » Finfine, ŝi mencias la internacian staĝon en Koreio, ĝuste post la « Mondial », por grupo da Bourg en Bresse-aj esperantistoj, kiuj vojaĝos al Seulo en julio 2017.

– – –

– – –

– – –

103. –  Francaj famegaj kanzonoj, esperantigitaj… – 14/11/16

Fidela aŭskultanto bedaŭris, ke li ne povis aŭdi sufiĉe da esperantistaj kanzonoj, kadre de nia radioelsendo. Ni proponas tri famegajn francajn kanzonojn, esperantigitajn :

« Lily », de Pierre PERRET, emociplena kanzono, kontraŭ rasismo, solidarece kun emigrantoj, kiuj venis okcidenten por trovi pli bonan vivon. Kantas Jacques le Puil.

«Mia liber’ » (« Ma liberté ») de Georges Moustaki/Serge Reggiani. Kantas Jacques Yvart.

«La dezertinto» (« Le déserteur ») de Boris Vian. Homo skribas leteron al « Sinjoro Prezidanto » : li rifuzas partopreni en la milito. Tiu kanzono estis malpermesita, Francie, je 1954. Kantas Jacques le Puil.

(kopirajtoj pri la esperantistaj versioj : Vinilkosmo)
(ĉi sube, franciaj versioj)

(ne forgesu legi la komenton de Petroĉjo)

La radioelsendo

– – –

 

– – –

– – –

 

– – –

– – –

– – –

102. –  « Les langues se délient » et… se relient… – 26/09/16

Albert Belay, Jean-Paul Pobel, Michel Fontaine et Jean-Louis Gayet se retrouvent autour d’une table pour échanger entre patoisants et espérantistes. Albert évoque un grand souvenir : la Fête internationale des patois à Bourg. Michel se souvient du stage international sur les alternatives de l’été 2015. De nombreuses anecdotes et rencontres vécues, quelquefois bien émouvantes, confortent à nos yeux l’universalité tant de l’Espéranto que… des patois.

102.  – « Langoj liberiĝas » sed lingvoj ligiĝas…-26/09/2016

(elsendo sen traduko, esence en la franca) – Albert Belay, Jean-Paul Pobel, Michel Fontaine kaj Jean-Louis Gayet sidiĝas ĉirkaŭ tablo por interparolo de dialekto-uzantoj kaj esperantistoj. Albert mencias gravan memoraĵon : la Internacian feston de Dialektoj en Bourg. Michel rememoriĝas pri la internacia staĝo pri alternativaĵoj somere de 2015. Multaj anekdotoj kaj renkontoj realaj, kelkfoje tre emociplenaj, laŭ ni, fortigas la universalecon kaj de Esperanto kaj… de dialektoj.

– – –

– – –

– – –

enregistrement-radio-21062016-naomi-et-les-enfants(fotis Michel Sarbach – alklaku por grandigi – cliquer pour agrandir)

101. Aksel, Ĝemi, Kolina, Gabrielo, Majli, Naomi, Natano, Noe, Bazil, Margo…. et l’Espéranto : Célestin Freinet en nos temps électroniques. – 05/09/16

Chiffres, couleurs, animaux, comptines, chansonnettes en Espéranto. Jean-Louis interviewe les enfants de l’école de Drom, qui sont initiés à l’Espéranto lors des activités périscolaires, grâce à la participation du club d’Espéranto de Bourg-en-Bresse. La classe communique avec les élèves coréens d’Ana, notamment par l’intermédiaire de Skype. Sylvain, l’instituteur, et Jean-Louis rappelle qu’il arrivait au pédagogue Célestin Freinet d’utiliser l’Espéranto dans sa pédagogie, et d’organiser ainsi des échanges postaux internationaux.

101. Aksel, Ĝemi, Kolina, Gabrielo, Majli, Naomi, Natano, Noe, Bazil, Margo…. kaj Esperanto : Celesteno Freneto en niaj elektronikaj tempoj… – 05/09/16

Ciferoj, koloroj, bestoj, infanaj ritmaĵoj, kanzonetoj en Esperanto, Jean-Louis intervjuas la infanojn en lernejo de Drom, kiuj estis inicitaj dank’al la partopreno de Bourg-en-Bresse-a asocio. La klaso komunikiĝis kun nia korea samasocianino Ana pere de Skajpo. Sylvain, la instruito, kaj Jean-Louis rememorigas al ni, ke, okaze, la fama pedadogo Celesteno Freneto uzis esperanton en sia klaso kaj tiel organizis perpoŝtajn internaciajn korespondadojn.
(elsendo sen traduko, tute en la franca)

Pluso : Célestin FREINET  (Celesteno FRENETO)  ĉe Vikipedio

– – –

– – –– – –

– – –

100.  – Isabelle et Dominique : retour d’Algérie – 20/06/16

JLG reçoit Isabelle et Dominique, deux espérantistes bressans qui reviennent d’un voyage culturel en Algérie. Ils ont découvert l’Algérie par le train, par le biais d’une association. Le poids de l’Histoire, l’accueil chaleureux des Algériens, la présence permanente des forces de sécurité, les difficultés de la vie quotidienne des habitants, … : un voyage riche !

100.  – Isabelle kaj Dominique, revenante el Alĝerio – 20/06/16

(elsendo sen traduko, tute en la franca) – JLG akceptas Isabelle kaj Dominique, du bresajn esperantistojn, revene de sia kultura vojaĝo Alĝerion. Ili pertrajne malkovris ĉi landon, kadre de asocio. La pezo de Historio, la varma akcepto de Alĝeroj, la senĉesa akompano de sekurgardistoj, la malfacilaĵoj de Alĝeroj en sia ĉiutaga vivo, … ĉio rezultigis riĉan vojaĝon !

– – –

– – –– – –

– – –

Khalil-Gibran-Le-Prophete

99. La connaissance de soi – 23/05/16

(émission en Français, avec traduction intégrale en Espéranto) « Jean-Louis GAYET déclame des textes en Français, Michel FONTAINE en Espéranto. Extrait du Prophète de Khalil Gibran : « La connaissance de soi » – Extrait du Petit Prince – Chanson :  « Marĵolena », de la chanteuse belge Nicolin’.

99. La sinkono – 23/05/16

(elsendo en la franca, samtempe tute esperantigita) « Jean-Louis GAYET deklamas, en la franca, poetikajn tekstojn, Michel FONTAINE la samajn, esperantigitaj. Eltiraĵo el « La Profeto » de Khalil Gibran : « La sinkono » – Eltiraĵo el « La Eta Princo » – Kanzono : « Marĵolena » de la belga kantistino Nikolin’.

– – –

– – –– – –

– — – 98. Si je te dis « Espéranto » 09/05/16

(émission en Français, avec traduction intégrale en Espéranto) « Micro-trottoir » dans le cadre du « Printemps des poètes » de Bourg en Bresse, suite. Jean-Louis demande aux participants ce qu’ils savent de l’Espéranto – Jean-Paul, Albert, Christiane, Claude répondent – Chanson  : Ĵulieto par le groupe catalan « Kaj Tiel Plu »

98. Se mi diras al vi la vorton « Esperanton »… – 09/05/16

(elsendo en la franca, samtempe tute esperantigita) « Surtrotuaraj registraĵoj » kadre de la « Printempo de la poetoj » en Bourg en Bresse, sekvo : Jean-Louis demandas al ĉeestantoj, kion ili scias pri Esperanto respondis Jean-Paul, Albert, Christiane, Claude – Kanzono : Ĵulieto de la kataluna grupo « Kaj Tiel Plu »

– – –

Ĵulieto (lulkanto)
(komencas je 5:37)

refreno :

Anĝelet’ dormu
belulin’ dormu
alvenas tute
plenreva la nokt’.
Blovu kandelon’,
lumigu stelon
premu okulferma
la fingron al mi.

Paĉjo por ci
estas paĉjo muzika,
tiklo-komercanto,
frenezul’,
por pentri al ci
tute bluan dometon
aŭ meti la lunon
sur la lit’.

(refreno)

Kio estas ci
ŝafistin’ aŭ princino
montar’ aŭ marbodo
kor’ de kap’ ?
Kia estos ci ?
Kie trovos mienon,
ĉi tie aŭ en
libera mond’

         – – –

Teksto : Nadau
Ea teksto : Kaj Tiel Pli
Muziko : M. Maffrand
Kantas : Kaj Tiel Pli

Lulkanto el la okcitana lingvo
http://kantaro.ikso.net/ĵxulieto
Haveblas traduko rusen

Notez l’usage (judicieux ^^) du rarissime pronom « ci ».
Notu la trafan uzon de la maloftega pronomo « ci ».

– – –– – –

– — – –

Maram 2
تصل عارية
إلى قمم جبال سورية
و في مخيمات  اللاجئين
أقدامها تغرس في الوحل
أيديها تتشقق من البرد والتعذيب
ولكنها تتقدم

Elle va nue, la liberté,
sur les montagnes de Syrie
dans les camps de réfugiés.
Ses pieds s’enfoncent dans la boue
et ses mains gercent de froid et de souffrance.
Mais elle avance.

(lire tout le poème en Français)


– – –

Iras nude la libero

Sur siriaj montaroj

En kampoj de rifuĝintoj.

En koton sinkas la piedoj.

Fendetiĝas la manoj

Pro frosto kaj sufero.

Sed ŝi antaŭeniras.

(legu pli, esperante)


– – –

97. Poemoj de Maram-al-Masri tradukitaj

en la francan kaj en Esperanton – 25/04/16

(elsendo aŭdebla 100 % esperante) – Michel Fontaine kaj Catherine Ratton sciigas nin pri la siria poetino Maram al-Masri. Ili duvoĉe legas (en Esperanto kaj en la franca) kvin mirindajn poemojn de Maram. Temas pri : milito, virinoj, libereco. Tiu radio-elsendo estas nia solidareco-mesaĝo al ĉiuj niaj mezorientaj samideanoj. Ni scias kiom ili suferas. Ili devas scii, ke ni pensas al ili. Pere de ĉiuj rimedoj permesitaj de moderna teknologio, bonvolu partopreni por ke ĉi-tiu mesaĝo atingu ilin.

Plusoj (sube) :

  1. Poemo « Iŝi » (« Elles »)
  2. Intervjuo (en la franca) de Maram-al-Masri, de Fulvio Caccia, kadre de televida elsendo de « L’Observatoire de la diversité culturelle », dissendita de la TV stacio « TVM Est Parisien ».
  3. La sama intervjuo :  skribita kaj esperanta versio (transskribis kaj esperantigis Michel Fontaine).
  4. PDF-libreto : la poemoj legitaj dum la radio-elsendo (Eo) (ĉiuj rajtoj pri la tekstoj apartenas al Maram-al-Masri)

Tute esperanta versio – Version 100 % Espéranto


– – –

Esperanta versio

+ plia franca voĉo dum la deklamoj de la poemoj

Version En Espéranto + voix « off » française pour les poèmes

 

97. Poèmes de Maram-al-Masri traduits

en Français et en Espéranto – 25/04/16

Michel Fontaine et Catherine Ratton nous font découvrir la poétesse syrienne Maram-al-Masri. Il nous lisent à deux voix (en Espéranto et en Français) cinq très beaux poèmes de Maram, avec comme thèmes : la guerre, les femmes, la liberté. Cette émission est notre message de solidarité avec tous les espérantistes du Moyen-Orient. Nous savons combien ils souffrent. Ils doivent savoir que nous pensons à eux. S’il vous plaît, par tous les moyens permis par la technique moderne, participez tous à ce que ce message leur parvienne !

Bonus (ci-dessous) :

  1. Poème « Iŝi » (« Elles »)
  2. Interview (en Français) de Maram-al-Masri par Fulvio Caccia, dans le cadre d’une émission télévisée de « L’Observatoire de la diversité culturelle », diffusée sur la chaîne « TVM Est Parisien ».
  3. La même interview, sous forme écrite, et en Espéranto (transcription et traduction Michel Fontaine).
  4. Livret PDF des poèmes en Espéranto lus dans l’émission (tous droits réservés à Maram-al-Masri).

 

– – –

Iŝi (elles)

– – –

Mi vidis iŝin kun kaŝitaj bluaj ekimozoj

Sur la vizaĝo

Iŝiajn vundojn inter gamboj

Iŝian rideton lacan

Iŝian kaptitan revon

Iŝiajn mutajn vortojn

Mi vidis ĉiujn preterpasi surstrate,

Kiel animoj nudpiedaj,

Retroen rigardante,

Time, ke iŝi estus sekvitaj de la tempestaj piedoj,

Ŝtelistinoj de luno,

Iŝi preterpaŝas kun masko de ordinaraj virinoj.

Neniu kapablas rekoni iŝin

Krom tiuj, kiuj similas.

– – –

(esperantigis Michel Fontaine,

li tute preferis uzi la neologismojn “iŝi”, “iŝia”, “iŝiaj”,

kiuj pli bone kongruas kun la temo, kaj la stilo de Maram)

(kvankam ne tre kongruas kun la Fundamento,

tiun solvon proponis Kálmán Kalocsay kaj Gaston Waringhien)

 – – –

 

Intervjuo de Maram-al-Masri

ĉe la televida stacio TVM Est Parisien –

(en la franca)

  – – –

Klarigoj pri staĝo

Intervjuo de Maram-al-Masri

ĉe la televida stacio TVM Est Parisien –

Esperanta skribita versio

  – – –

PDF – libreto :

la poemoj legitaj dum la radio-elsendo (Eo)

Klarigoj pri staĝo

(alklaku)

(ĉiuj rajtoj pri la tekstoj apartenas al Maram-al-Masri)

  – – –

Ili verkis ĉi-tiun radio-elsendon :

Michel FONTAINE, Catherine RATTON, Jean-François SCHELCHER, kaj Pauline LAGACHE, reĝisorino ĉe Radio-B en Bourg en Bresse

– – –

 

Tom 2014 cxinio_50(un peu) plus jeune : Tom au Congrès Universel en Chine, 2014

(iomete) pli juna : Tom dum la ĉinia UK, 2014

 96. Tom et l’origine du monde (^^) – 11/04/16

(émission en Français et en Espéranto, traduction de Michel Fontaine) – Tom a rencontré l’Espéranto en suivant la fille d’un certain Jean-Louis Gayet, au cours d’Esperanto du Lycée Edgar Quinet. Le cours était assuré par Michel Fontaine. – Après deux ou trois leçons, Tom était particulièrement fier d’avoir commencé une traduction du… Petit Prince,… inutile bien sûr, car le travail avait déjà été fait. ^^ – Tom regrette que dans son parcours professionnel international, il ait été obligé de communiquer en Anglais (bas de gamme). – Tom a travaillé longtemps en Syrie, sur un chantier de fouilles archéologiques organisé par l’Universié de Liège. (Belgique) – Ça lui a fait très plaisir, en discutant avec Maram-al-Nasri, pendant « Le printemps des poètes », d’entrendre à nouveau l’Arabe du sud de la Syrie, car c’est un Arabe très harmonieux – Tom a traduit le poème babylonien (de 1200 vers) qui raconte l’origine du monde, écrit aux environs du 12ème siècle avant JC, sous le règne de Nabuchodonosor Ier. Il prévoit de le publier prochainement, agrémenté d’explications historiques et littéraires. – Pour l’avenir, Tom aimerait bien traduire d’autres textes babyloniens; peut-être… le mythe du déluge. – Jean-Louis et Michel rappellent que notre émission de radio « Les langues se délient » est diffusée tous les 15 jours sur Radio B et RCF, et qu’il suffit de s’abonner à notre blog pour être prévenu par mail de chaque nouvelle émission, et pouvoir l’écouter immédiatement, ou à l’heure qui vous plaît, d’un seul clic !

94. Tom kaj la origino de la mondo (^^) – 11/04/16

(elsendo aŭdebla en la franca, kaj esperante – Michel Fontaine esperantigis) Tom renkontis Esperanton sekvante iun knabinon, la filinon de Jean-Louis Gaillet, kiu estis kun li en la liceo Edgar Quinet. Tie estis kursoj pri Esperanto, donitaj de Michel Fontaine. – Post du aŭ tri lecionoj, li fieregis, ĉar li sufiĉe komencis traduki… « La Eta Prico ». Kompreneble… la laboro jam estis farita ! ^^ – Tom bedaŭras ke la tuta mundo ne parolas Esperanton, ĉar, profesie, li devis paroli aĉan anglan lingvon. – Li longe laboris en Sirio, por praktiki arkeologiajn serĉadojn. – Tom parolas per granda emocio pri la araba lingvo, speciale pri la harmonia speco, kiun li aŭdis en suda Sirio, kiun denove li povis aŭdi, babilante kun Maram-el-Nasri, dum « La printempo de la poetoj », en Bourg-en-Bresse. – Tom tradukis babilonan poemegon (1200 versoj), kiu rakontas la originon de la mondo, kiu datas je la 12a jarcento (antaŭ Kristo; reĝis Nebukadnecar’ I). Li planas aldoni historiajn kaj literaturajn klarigojn, kaj publikigi la poemegon. – Li ŝatus traduki aliajn babilonajn tekstojn; eble «La diluvo-mito». Jean-Louis kaj Michel memorigas : nia radio-elsendo « Les langues se délient » estas dissendita ĉiu du semajnoj, pere de Radio B kaj RCF. Sufiĉas aboni la blogon, por esti rete sciigita, pri ajn nova elsendo, kaj kapabli aŭskulti ĝin, tuj, aŭ je via ŝatata tempo, pere de simpla alklako.

Maram-Al-Masri(C) Photo SIPA

95. Maram-al-Masri et l’Espéranto – 28/03/16

Depuis la manifestation « Le Printemps des poètes », Jean-Louis Gayet interviewe la grande poétesse syrienne Maram-al-Masri, dont les poèmes ont été traduits en 16 langues, dont l’Espéranto.

« Il n’y a pas pire que les frontières de langues. Tu peux déplacer les frontières de pierres ou de barbelés, mais tu ne peux jamais emprunter une langue si tu ne la connais pas. »

«J’ai envie d’avoir des milliers de langues qui sortent de moi, pour pouvoir parler à chaque personne avec sa langue. C’est ce que proposait l’Espéranto.»

95. Maram-al-Masri et l’Espéranto – 28/03/16

(elsendo sen traduko, tute en la franca) – Dum  « Le Printemps des Poètes – La Printempo de Poetoj », Jean-Louis Gayet intervjuas la potencan sirian poetinon Maram al-Masri, kies  poemoj estis tradukitaj en 16 lingvoj, inkluzive Esperanto.

« Nenio estas pli malbona ol la lingvaj limoj. Vi povas puŝi la stonajn aŭ la pikdratajn limojn, sed vi ne povas uzi lingvon se vi ne konas ĝin. »

« Mi ŝatus uzi multe da lingvoj kiuj elfluus de mi por kapabli paroli al ĉiu homo per ties lingvo. Estis la celo de Esperanto ».


– – –Elle va nue, la liberté

– – –

Elle va nue, la liberté

sur les montagnes de Syrie

dans les camps de réfugiés.

Ses pieds s’enfoncent dans la boue

et ses mains gercent de froid et de souffrance.

Mais elle avance.

– – –

Elle passe avec

ses enfants accrochés à ses bras.

Ils tombent sur son chemin.

Elle pleure

mais elle avance.

On brise ses pieds

mais elle avance.

On coupe sa gorge

mais elle continue à chanter.

Maram al-Masri,

Elle va nue la liberté,

Editions Bruno Doucey, 2013

(le livre chez Babelio : cliquer l’image

la libro ĉe Babelio : klaku la bildon)

Elle va nue– – –

– – –

94. Micro-trottoir au « Printemps des poètes » – 14/03/16

Pascale, Marie-Line, Philippe, Claudie, Charles, Yves, … : dans le cadre du Printemps des poètes de Bourg en Bresse, Jean-Louis Gayet demande aux gens s’ils connaissent l’Espéranto, et ce qu’ils en connaissent.

94. Stratointervjuetoj dum la « Printempo de la poetoj »14/03/16

(elsendo sen traduko, tute en la franca) – Dum la « Printempo de la poetoj » en Bourg en Bresse, Jean-Louis Gayet demandas homojn, ĉu ili konas Esperanton, kaj kion ili scias pri la lingvo internacia.

– – –

– – –

93. Jean-Yves Semper, de Bretagne – 15/02/16

(Emission entièrement en Français) – Jean-Yves refuse que Jean-Louis le qualifie de « vieil espérantiste » ^^ – JY et son épouse Marie-Yvonne ont découvert l’Espéranto, par une petite annonce dans la presse en 1989 – Obligés de travailler très tôt dans leur vie, ils n’ont pas pu faire d’études. Par le biais de l’Espéranto, ils espéraient pouvoir combler le manque qu’ils ressentaient à ce sujet. Il essaient un cours, sans engagement, à Saint-Nazaire… – Plus tard, ils fondent un nouveau club d’Espéranto dans la petite ville d’Herbignac. – JY correspond depuis 25 ans avec Irena, une espérantiste lituanienne – JY amènera son fils de 11 ans à la pêche aux moules, il lui apprendra qu’on peut… manger des « bêtes de la mer »…

93. Jean-Yves Semper, el Bretanio – 15/02/16

(elsendo sen traduko, tute en la franca) – Jean-Yves rifuzas, ke Jean-Louis taksas lin kiel « maljunan esperantiston » ^^ – JY kaj lia edzino Marie-Yvonne Esperanton malkovris pere de ĵurnala avizeto en 1989. Ĉar ili devis tre frue labori en siaj vivoj, ili ne povis studi. Pere de esperanto, ili espere volis plenigi la mankon pri tio sentitan…- Ili provas kurson, sen devigo, en Saint-Nazaire … Poste, ili fondas novan esperantan klubon en la urbeto Herbignac. – JY korespondadas de 25 jaroj kun Irena, litova esperantistino. – Li kondukos sian dekunuaĝan filon por fiŝkapti mitulojn, kaj instruos al li, ke oni povas manĝi «marbestojn»…

 

92. Depuis le congrès de Lille, voyage sur 3 continents – Inge – Yves – Park – 04/02/16

Au congrès de Lille, notre envoyé spécial Jean-Louis Gayet a rencontré Inge (Aalen, Allemagne) et Yves (Ottawa, Canada) [interviews déjà diffusées sur notre site cet été], mais aussi Park (Séoul, Corée) président de la Jeunesse Espérantiste Coréenne. Park parle de l’organisation du 102ème Congrès Universel d’Espéranto, qui aura lieu à Séoul en 2017. Il se prépare à devenir guide touristique pour les congressistes. Park prévoie une physionomie du congrès quelque peu différente qu’à Lille, par le seul fait que les participants asiatiques seront beaucoup plus nombreux. Park « skype » à travers le monde entier avec de très nombreux amis espérantistes.

92. El la Kongreso de Lillo, vojaĝo en 3 kontinentojn – Inge – Yves – Park – 04/02/16

Dum la Kongreso en Lillo, nia aparta raportisto Jean-Louis Gayet renkontis Inge (el Aalen, Germanio) kaj Yves (el Otavo, Kanado) [intervjuoj jam elsenditaj ĉi tie dumsomere], kaj ankaŭ Park (el Seulo, Koreio), prezidanto de Korea Esperantista Junularo. Park parolas pri la organizado de la 102a UK, kiu okazos en Seulo en 2017. Li jam preparas sin fariĝi ĉiĉerono por la kongresanoj. Park antaŭvidas malsaman kongresan fizionomion ol en Lillo, pro tio, ke la aziaj partoprenontoj estos pli multaj. Park « skajpumas » tra la tuta mondo kun tre multaj esperantistaj geamikoj.

 

91. Dans notre grande série « l’Espéranto, langue internationale de l’amour » : aujourd’hui Serejo, Brésilien d’Allemagne…– 21/01/16

Serejo est venu en Allemagne pour ses études. Juste avant de retourner au Brésil, il a participé à une session de l’Académie des Sciences de Saint Marin (dont la langue de travail est l’Espéranto). Là, il a rencontré Teresa. On dit parfois que l’Espéranto est aussi une sorte d’agence matrimoniale… Deux ans plus tard Serejo épousait Teresa. Serejo était venu à Bourg en Bresse, dans le cadre d’un tour d’Europe pour promouvoir le Congrès Universel de Fortalesa au Brésil (2002). Pour Serejo, l’Espéranto est la clef pour rentrer dans le monde « linguistique », et pour voyager dans le monde

91. En nia fama serio « Esperanto, internacia lingvo de amo » :
hodiaŭ Serejo, Brazilio el Germanio…– 21/01/16

Serejo venis en Germanion por studi. Ĵus antaŭ reiro al Brazilo, li partoprenis sesion de la Akademio pri Sciencoj (San Marino), kies laborlingvo estas Esperanto. Tie li renkontis Teresan. Kelkfoje oni asertas, ke Esperanto estas ia geedza agentejo…Du jarojn poste, Serejo edziĝis al Teresa. Iam li venis en Bourg en Bresse, kadre de eŭropa turneo por disvolvi la brazilan UK-n en Fortalesa (2002). Por li, Esperanto estas ŝlosilo por eniri la lingvan mondon kaj vojaĝi tra la mondo.

 

90. Interview des élèves de l’école Charles Jarrin – 13/01/15

Jean-Louis interviews des élèves de l’école élémentaire Charles Jarrin à Bourg-en-Bresse qui ont suivi, pendant 3 mois, une animation autour de l’espéranto dont le cadre des activités périscolaires.

Jean-Louis intervjuas geinfanojn de la baza lernejo Charles Jarrin en Bourg-en-Bresse kiuj partoprenis, dum tri monatoj, al agado pri Esperanto kadre de la postkursaj aktivecoj. La intervjuo estas franclingve.

 

89. AG – Le bilan 2015 – 24/12/15

Avant l’assemblée générale du club d’Espéranto de Bourg en Bresse, le président Michel Fontaine revient avec Jean-Jouis Gayet sur l’année 2015. Marche des femmes, stage international à Bourg, 100ème Congrès Universel à Lille, Concert pour le Népal : autant d’événements qui ont marqué cette année extraordinaire pour le club. Michel met en perspective le lien entre le local et l’international, et aussi le lien entre l’Espéranto et les alternatives. Des projets pour 2016… Peut-être bien un accueil de familles chinoises à Bourg cet été… Organisation d’un voyage commun à Nitra (Slovaquie) pour le Congrès Universel 2016 ?…

89. ĜA – La 2015a bilanco – 24/12/15

Antaŭ la Ĝenerala Asembleo de la asocio « E°Bourg en Bresse », la prezidanto Michel Fontaine rigardas kun Jean-Louis la jaron 2015. Internacia Marŝo de Virinoj, internacia staĝo en Bourg, 100a Universala Kongreso en Lillo, Koncerto solidara al Nepalo : ĉiuj eventoj montris eksterordinaran jaron por nia klubo. Michel substrekas la ligon inter lokaj kaj internaciaj aferoj kaj inter esperanto kaj alternativaj vivmanieroj. Kiuj projektoj por 2016 ?… Eble ni akceptos kelkajn ĉinajn familianojn dum la somero, eble ni kune vojaĝos al Nitro (Slovakio) por ĉeesti la 2016an Universalan Kongreson…

 

 

88. Philippe tra la mondo – 10/12/15

Philippe, espérantiste aveugle (et… positif !…) voyage à travers le monde.
(Emission tout en Espéranto)

Philippe, blinda (kaj pozitiva !) esperantisto vojaĝas tra la mondo.

 

(Emission 87 à voir)

(Emission 86 à voir)

 

85. Au-delà du rideau de fer… – 29/10/15

Leszeck a découvert l’Espéranto à l’école. Enfant dans la Pologne communiste, l’Espéranto lui a ouvert le monde. Sans argent, il a pu voyager grâce aux espérantistes. La vie n’étant pas facile en Pologne, il est parti aux Etats-Unis. – En Ukraine, les parents de Viktor l’ont poussé à apprendre l’Espéranto pour découvrir le monde. Il a appris la langue grâce au livre d’un espérantiste aveugle qui voyageait à travers le monde. Kanzono : Ĵomart kaj Nataŝa / Pasas senzorga la viv’. Viktor parle de la guerre en Ukraine. Viktor reste optimiste (depuis sa naissance ^^) – Son conseil aux jeunes : apprenez absolument l’Espéranto; un mot par jour, pas à pas.

85. Trans la ferkurteno… – 29/10/15

Leszeck malkovris Esperanton en lernejo. Dum lia infaneco en la tiama komunista Pollando, Esperanto malfermis al li la mondon. Sen mono, li povis vojaĝi dank’al esperantistoj. Ĉar la pola vivo ne estis facila, li foriris al Usono. En Ukrainio, la gepatroj de Viktor puŝis lin lerni Esperanton por esplori la mondon. Li lertiĝis pri la lingvo per iu libro verkita de blinda esperantisto, kiu vojaĝis tra la mondo. Kanzono : Ĵomart kaj Nataŝa / Pasas senzorga la viv’. Viktor rakontas la ukrainan militon. Li ne perdas optimismon (ekde sia naskiĝo^^) – Lia konsilo al junuloj : absolute lernu Esperanton ; unu potagan vorton, paŝon post paŝo.

 

84. Thierry Saladin présente le projet TUJ – 12/10/15

Jean-Louis interviews Thierry Saladin sur son nouveau projet TUJ. L’idée est venue d’une pétition lancée sur internet par un jeune homme avec comme objet la promotion de l’Espéranto comme langue officielle de l’Union Européenne. Le projet TUJ vise à faire connaître la langue Espéranto aux jeunes générations. Musique : Maurice Benin – La homa blovo

Jean-Louis paroligas Thierry Saladin pri lia nova projekto TUJ. La ideo aperis post peticio de juna viro, lanĉita pere de la reto, por uzi la Esperanton kiel oficiala lingvo de la Eŭropa Unio. La projekto TUJ havas la celon konatigi la esperantan al la gejunuloj. Muziko : Maurice Benin – La homa blovo

 

83. Un Américain à Lille… – 05/10/15

Denis a rencontré l’Esperanto… sur une affiche à Madrid. – C’est l’Espéranto, par sa simplicité d’apprentissage, qui lui a donné le goût des langues en général. L’Espéranto lui a ouvert un nouveau monde, avec d’autres valeurs et perspectives – « Quand je parle Anglais en Chine, c’est quelqu’un qui cherche quelque chose de moi, ce n’est pas une relation d’égalité… Avec l’Espéranto, c’est tout à fait différent. » – Kanzono : Anjo Amika/Restu kun mi – Pour Denis, qui a longuement vécu dans différents pays, si le Français est réputé comme étant une langue permettant beaucoup de précision, il est tout de même « surpassé » dans ce domaine par l’Espéranto !… Denis, se basant sur son expérience très concrète, nous explique pourquoi l’Espéranto est vraiment la langue internationale équitable, et… la plus efficace.

__

82. Interview de Neĝeta depuis le congrès de Lille – 21/09/15

Neĝeta est interviewée par Jean-Louis, traduction de Michel F., depuis le 100ème congrès universel d’Espéranto de Lille – Le bruit court que les participants seraient presque 3 000 – Kanzono : Jacques le Puil/Por vi, por vi – Neĝeta vit en Chine, elle enseigne, à l’école élémentaire, le Chinois et l’Espéranto. La législation chinoise permet d’enseigner l’Espéranto à l’école – Neĝeta a participé à Bourg au stage d’été « Espéranto et alternatives » – Son souvenir le plus marquant est la cérémonie vers « l’arbre de la paix ».

__

81. Quand patoisans et espérantistes se rencontrent… – 03/09/15

Notre « pari » : il y a un lien entre l’Espéranto et le patois : nous sommes au minimum complémentaires, sinon plus ! – La grand-mère de Jean-Louis disait : « J’ai appris le patois parce que c’était la langue de la famille. J’ai appris le Français par obligation. J’ai appris l’Espéranto par choix.» – Nos racines, voilà ce qui est au coeur du patois, et voilà ce qui est totalement respecté par l’Espéranto. « Ma force, pour partir, c’est que je sens que j’ai des racines, et que je peux toujours revenir quelque part… ». Le patois et l’Espéranto sont des langues de résistance (au tout fait, au général, à l’uniformité).

__


« 80. Minmin à Bourg-en-Bresse (2) – 29/06/15 »

Nous retrouvons Minmim pour une deuxième émission. Elle nous raconte les raisons de son voyage en Europe, et tout particulièrement ses activités à Bourg-en-Bresse à l’occasion du stage international sur la thématiques des alternatives. Chanson : Jacques Yvart – Tuj la kampanar’ (les copains d’abord)

Ni duonfoje aŭskultas Minmin el Koreio. Ŝi klarigas la kialojn de sia alveno en Eŭropo, kaj ĉefe de siaj agadoj en Bourg-en-Bresse okaze de la internacia staĝo pri la temo alternativoj. Kanzono : Jacques Yvart – Tuj la kampanar’

 


« 79. Minmin à Bourg en Bresse (1) – 22/06/15 »

Minmin nous arrive de Corée pour… pratiquer l’Espéranto – Mission « Ne krokodilu! » – Minmin a rencontré l’Espéranto à Séoul par une petite annonce… – Elle était alors sceptique sur la pérénnité de l’Espéranto – Mais elle ne l’est plus du tout ! et… travaille à l’Association Coréenne d’Espéranto, dont elle est la secrétaire! Kanzono : Nikolin’-Mirinda urbo – Dans la prochaine émission, Minmim nous racontera ses activités à Bourg en Bresse

 

 

 Regis - TeaRégis et Tea à Tbilissi

78. Espéranto, langue de l’amour – et des traits d’union !… – 11/06/15

Régis nous revient de Géorgie, où il a vécu 3 ans – Il est parti là-bas rejoindre et épouser Tea, une correspondante espérantiste – Quand un Français et une Géorgienne se rencontrent, ils parlent… Espéranto ! Comment l’Espéranto, par sa simplicité et sa clarté, facilite les rencontres entre locuteurs de langues maternelles différentes, et, tout à la fois, permet d’exprimer parfaitement la palette des sentiments humains –  Kanzono : Kapriol’-La dolcô de majo – La situation de l’Espéranto en Géorgie – Comment un couple d’espérantistes israëlo-jordanien s’est « réfugié » à Tbilissi, loin des tensions du Proche-orient – Tea arrive à Bourg fin juin ! –  Bientôt des cours de Géorgien à Bourg  ;-o)

Bonus : Kapriol’ en Barcelono (reportaĵo pri la bando – 2 min 23 s) – video – KIS TV (Kataluna InformServo TeleVida) Klaku

Kapriol animera des ateliers de danse au Congrès Universel de Lille, et donnera un bal folk le 27 juillet. Une « flashmob » sera organisée dans les rue de Lille le 28 juillet près de la place du Théätre.

(dankon al Jacinto Yogui)

 

77. Retour…  studieux… de Chine –

Michel Fontaine – 28/05/15

La fête du Printemps – Pendant 3 mois, près du Yang-Tsé, Michel a donné des cours d’Espéranto à des enfants, mais aussi à… des parents – « En direct » du Bureau d’Espéranto-Bourg, les suites des préparatifs du stage international de juillet – Kanzono : Môrice Bénin-« Inspir’ «  – Stage international : succès de l’appel aux hébergeurs burgiens potentiels – Conférence du moine bouddhiste chinois espérantiste Miaohui ouverte au public – Les temps forts du Congrès Universel de Lille.

 

76. Un peu d’Histoire (30/04/15) : autour de l’année 1905 – par Jean Louis Gayet – Où l’on apprend qu’U.E.A. est née à Bourg !

Il y a 110 ans, en 1905, 30 personnes, dont le maire de la ville, se réunissent à l’Hôtel Terminus pour créer un groupe d’Espéranto à Bourg – Dont Monsieur Evrot, qui se rend par ailleurs au premier Congrès Universel d’Espéranto de Boulogne sur Mer, qui réunit la même année 688 personnes venant de plus de 20 pays (et qui voit Zamenhof recevoir la légion d’honneur des mains du Ministre de l’Instruction Publique).  A son retour du congrès, M. Evrot, enthousisate, organise à Bourg des conférence pour promouvoir l’Espéranto, qui réuniront jusqu’à… 500 personnes !… (attesté par le Courrier de l’Ain) – En 1907, c’est à Bourg que naît l’Organisation internationale de l’Espéranto, l’U.E.A. (Universala Esperanto-Asocio) Kanzono : Jacques le Puil-Lilly – Jean-Louis lit (en Français) un extrait du texte inaugural de Zamenhof au congrès de Boulogne.

 Bonus : « Relu par Claude PIRON, en Espéranto, deux minutes « mythiques » du discours de Zamenhof à Boulogne sur Mer + deux vidéos  avec Zamenhof  Klaku

 Note : « J’avoue avoir eu du mal à croire que Bourg-en-Bresse ait été le berceau de l’Association Universelle d’Espéranto (Universala Esperanto-Asocio) ! ! ! Pourtant, les preuves existent ! Cela fera l’objet de développements ultérieurs ! Les faits sont connus des espérantistes locaux. Les membres de l’association peuvent se reporter à ce sujet à la page 3 du « Kikeri » n° 28 daté d’avril 2015 (Iom da loka historio). La date de rédaction des statuts de U.E.A., d’après le texte de Chantal Bécheret traduit en Espéranto par Michel Fontaine, serait plutôt avril 1908 – à l’hôtel Terminus de Bourg. Mais bien entendu il y a probablement eu des réunions préparatoires. Sans doute pour cette raison Jean-Louis donne la date de 1907. Merci à ce dernier  pour cette page d’histoire locale et… internationale ! » – Jean-François

 

« 75. Jean-François (de Strasbourg) –

Le site internet du Club de Bourg » – 16/04/15

Comment JF est venu à l’Espéranto ? Grâce à ses élèves ! Une rencontre, un soir, à Strasbourg,… Le nouveau site internet du Club de Bourg – Archivage des émissions radio – Kanzono : Môrice Bénin-« La landoj existas ne » (extrait) – Initiation en juillet à la gestion du site internet du Club. « La Lernejeto « , le site internet de Jean-François pour les komencantoj.

 

Jean-Louis Gayet« 74. FAQ – Jean-Louis Gayet répond aux auditeurs – 20/03/15 »

Stage international « Espéranto et Alternatives » à Bourg en Bresse en Juillet : on cherche encore des hébergeurs – Précisions sur les thèmes traités durant le stage – Et si je suis débutant, je peux venir ? Oui, oui, oui !  – Avant d’être une langue, l’Espéranto est une idée et un idéal – Kanzono : Môrice Bénin-Naiva favorpeta letereto al politikistoj – « Mais pourquoi avoir choisi l’Esperanto ? » – Le congrès international de Lille

 

« 73. Au coin du feu avec Ana et Michel (3) – 05/03/15 »

On inverse les rôles : Ana se souvient du séjour de Jean-Louis Gayet et Michel Fontaine en Corée – Une journée mémorable à l’université – En Corée, 4 universités dispensent régulièrement des cours d’Espéranto, suivis par 300 étudiants – Où Jean-Louis comprend le langage des abeilles… – Dans le village d’Ana, visite à un vieil apiculteur  – Kanzono : « Estus sur tero pac’  » – Alternative santé : rencontre avec un naturopathe qui soigne avec les graines – Soirée chants et musique au café Espéranto de Séoul : Jean-Louis à la guitare et à l’harmonica !

 

« 72. Au coin du feu avec Ana et Michel (2) – 05/02/15 »

Bilan du séjour d’Ana en France – La vie quotidienne d’Ana en Corée – Des citadins qui déménagent à la campagne pour créer une alternative de vie – Un mari qui devient agriculteur ! – La plus grande surprise d’Ana en France : l’utilisation de l’outil associatif pour créer des alternatives – Kanzono : Georgo Handzlik-Ludoviko – Le lien évident entre les alternatives et l’Espéranto – Ana et les alternatives en Corée

Bonus : « Mi volas danki vin, Sinjoro Ludiviko… » (La 61a IJK en Zakopane, Pollando – video – tuja elsendo – Radio Varsovia Vento) Klaku

 —-

Emission 10 du 22/01/15 – « Au coin du feu avec Ana et Michel »

Emission 9 du 01/01/15 – Philippe et ses voyages, les araignées, les scorpions, ….

Emission  8 du 11/12/14 – Raïa el Bulgario

Emission du 13/11/14 – Michel

Emission 7 du 30/10/14 – Rolande de Sète

Emission du 02/10/14 – Michel le trésorier et Michel le secrétaire du groupe

Emission du 18 septembre 2014 – Frédéric d’Aix les Bains

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s